Des aides pour faire face à l'explosion du prix du gaz

28/09/2021
Thumbnail [16x6]

Alors que les prix du gaz n'en finissent pas de flamber, le gouvernement annonce 100 euros supplémentaires en 2021 pour les bénéficiaires du chèque énergie.

Après avoir augmenté de plus de 25 % ces trois derniers mois, le tarif réglementé du gaz (TRVG) commercialisé par Engie augmentera de nouveau en octobre, de 12,6 %. 

Dans le détail, la hausse sera de 4,5 % pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, de 9,1 % pour ceux qui ont un double usage (cuisson et eau chaude), et de 14,3 % pour les foyers qui se chauffent au gaz, détaille la commission de régulation de l'énergie (CRE). 

Cette augmentation concerne environ les 3 millions de consommateurs résidentiels abonnés au TRVG, dont 2,77 millions chez Engie. Ils représentent seulement 7,5 % de la consommation nationale de gaz. Plus de la moitié des consommateurs résidentiels ont pris des contrats en offre de marché à prix fixe sur plusieurs années et ne sont pas concernés à court terme par cette hausse.

Dans le même temps, les ménages bénéficiaires du chèque énergie recevront une aide exceptionnelle de 100 euros en décembre 2021, annonce le Premier ministre Jean Castex le 16 septembre 2021. L'aide sera automatiquement envoyée aux bénéficiaires du chèque énergie en 2021, soit 5,8 millions de ménages. 

Elle vise à aider les ménages à faire face à la montée des prix de l'énergie. D'un montant moyen de 150 euros, le chèque énergie est envoyé chaque printemps depuis 2018 aux ménages modestes. Il peut être utilisé pour régler les factures de gaz et électricité ou encore certains travaux ou dépenses énergétiques.