Le Livret A s'envole depuis la hausse du taux

27/09/2022
Thumbnail [16x6]

Le Livret A a connu début août un second doublement de son taux. Ce bond spectaculaire à 2 % a gonflé la collecte de fonds, qui a battu les records de 2012 et de 2020.

 

Selon la Caisse des dépôts, la collecte nette s'élève à 2,64 milliards d'euros au mois d’août. L'encours du Livret A est de 362,5 milliards d'euros. Cumulé avec le LDDS, le total s'élève à 491,8 milliards d'euros. Depuis le 1er janvier, l'augmentation de l'encours de ces deux placements s’élève à 22 milliards d'euros. Depuis 2009, année qui marque le début du suivi des placements bancaires par la Caisse des dépôts, c'est le solde positif entre dépôts et retraits le plus important. Il a en effet dépassé les deux records enregistrés : celui de juillet 2012, lié à l'augmentation du taux et du plafond du Livret A, et de juillet 2020, lié aux confinements et au réflexe d'épargne des Français.

 

Un doublement du taux d'intérêt  en janvier ?

 

Cette épargne spectaculaire s'explique par l'annonce d'un second doublement du taux du Livret A en moins de six mois, après celui du 1er février dernier, qui a fait passer le taux de 0,5 % à 1 %. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a en effet entériné la recommandation du gouverneur de la Banque de France de porter le taux du Livret A à 2 % à compter du 1er août.

 

Le Livret d'épargne populaire, moins connu car réservé aux revenus modestes, son taux a connu lui aussi une augmentation, puisqu'il a grimpé de 2,2 % à 4,6 %. À chaque augmentation, on observe un effet mécanique qui se traduit par une collecte plus prolifique pendant quelques mois.

 

Compte tenu de l'inflation qui s'installe, le gouvernement a en effet évoqué l'hypothèse d'un nouveau relèvement en février 2023. Mais ce coup de pouce non négligeable ne fait pas oublier que le rendement du Livret A et du LDDS reste négatif, compte tenu de la flambée des prix et d'une inflation qui s'est affichée, selon les chiffres de l'Insee, à 5,8 % en juin et à 6,1 % en juillet.